14051776 10153895542362358 3151892875715391306 n
31 août 2016

L'aventure humaine 

« Dare, and the world always yields: or, if it beats you sometimes, dare again, and it will succumb. »  ― William Makepeace Thackeray, Barry Lyndon

Alors que la Seine sort de son lit, que les grèves s’enchaînent, que la folie meurtrière frappe Nice, nous chantons l’amour au Théâtre la Bruyère. Amour Amor, 69 représentations ! Un chiffre rêvé pour un spectacle à la sensualité débordante… "Quelle histoire !" comme dirait Frederik. Retrouvailles, découverte, trac, joie… Amour envers et contre tout ! Samedi 20 août 2016, 16h et 20h30, les deux dernières, déjà !

Après le verre de l’amitié au bar du Théâtre, décollage de photos dans la loge, rangement et en route pour la maison. J’ai le cœur un peu gros mais je ne suis pas triste, j’ai vécu trois mois d’une intensité sans précédent. Quelques heures de sommeil, bonjour dimanche. Deux immenses valises sont bientôt remplies à ras bord et en route pour l’aéroport, 9 kilos d’excédent de bagages ! Mon cœur, lui, est léger… Ecosse, nous voilà !

Apercevoir Edinburgh de la fenêtre de l’avion c’est comme entendre J. M. Barrie vous glisser à l’oreille : “ vous croyez aux fées ? Dites vite que oui… ». Le sol Ecossais, enfin ! L’océan vient me chatouiller les narines, le tram prend tout son temps, ça tombe bien, nous ne sommes pas pressés ! La flamboyante Sharon nous accueille à Broughton street, 5 étages plus tard, nous découvrons notre appartement pour la semaine… Les plafonds sont hauts, les volumes généreux, la lumière circule librement, je vais m'y sentir bien, je le sens. Une fois les deux géantes vidées, nous partons diner, Eden kitchen, La cuisine du paradis, joli non ? L’accent écossais ‘méditéranisé’ du serveur est un délice tout comme ce qui est dans nos assiettes. Qui dine dort, à moins que ce ne soit l’inverse ?

Lundi - The Cabin
Une bonne nuit de sommeil et en route pour la salle de répétition du Banana Row. Un studio de deux mètres sur deux nous attend… Oups, une chanteuse, un pianiste/chanteur, un batteur, un saxophoniste, un contrebassiste, un éclairagiste et un directeur musical ce qui fait 7, mon chiffre porte-bonheur et comble de bonheur, 7 heures de répétitions dans la cabine des Marx Brothers… Heureusement comme dit Groucho : « Time flies like an arrow. Fruit flies like a banana » ! Une bonne nuit de sommeil et nous serons frais comme des goujons ? des gardons ? En pleine forme quoi !

Mardi - The Famous
Après mon rituel matinal (écriture, entrainement physique, vocalises, révision des derniers textes en anglais), me voilà dans la loge de la Famous Spiegeltent ! J’en rêvais depuis 2005. 

Petit historique : The Famous Spiegeltent ou salon des miroirs, a été construite en 1920 par Oscar Mols Dom et Louis Goor. Cette grande dame a passé sa vie de festivals en fêtes foraines à travers toute l’Europe. Depuis que Marlene Dietrich y chanta ‘Falling In love Again’ dans les années 30, ses miroirs magiques ont reflété l’image des plus grands artistes de cabaret, de musique, de cirque et de burlesque du monde.

C’est notre ‘Opening night’, après une balance que l’on pourrait qualifier de fugace, j’entends David Bates, l’hôte de ces lieux, dire : « And now ladies and gentlemen, Please welcome Isabelle Georges’ Oo Lala ! » Quelle première ! Je me jette dans la tente aux miroirs comme si ma vie en dépendait… Quand les premiers applaudissements se mettent à crépiter, je suis submergée… Joie, reconnaissance, nerfs qui lâchent… Mélange indéfinissable et merveilleux. Au piano, je vois Frederik sourire…. Ils ont aimé ! L’australien Rodney Gilbert est notre batteur et les écossais Brian Molley et Brian Shiels sont respectivement notre saxophoniste et notre contrebassiste. À la lumière notre fidèle et si talentueux Douglas Kurt. Pour nous soutenir, Bruno, Nadia et Myriam ont fait le voyage de Paris, quelle joie !

Mercredi – Phobe and Forbes
Après le rituel du matin, besoin de m’aérer, de solitude aussi… Découverte du Traquair centre, une ancienne église dont les murs sont couverts des peintures de Phoebe Anna Traquair… Un éblouissement pour les yeux et pour l’âme. Les couleurs, les traits, la tendresse…  « Well, Art is Art, isn't it? Still, on the other hand, water is water. And east is east and west is west and if you take cranberries and stew them like applesauce they taste much more like prunes than rhubarb does. » Groucho Marx

A peine le temps de savourer la première, que… Remplacement de Brian Molley, déjà pris ce soir-là, par Stuart Forbes. Cet homme a accompagné Tony Bennett, je me sens tendue mais portée et tellement chanceuse ! Concentration maximale pour ce qu’on appelle une vraie belle deuxième !

Jeudi – Sappy Songs

Et c’est parti pour ma première TV Edimbourgeoise Edinburgh fest Live (on Sky Ch266 & on line) avec la drôlissime Abi Roberts. Essayer de répondre du tac au tac même quand la question est parasitée par le truculent accent écossais, ne pas dire trop de bêtises et tenter de faire de l’humour en anglais, j’ai bien dis tenter !

Troisième représentation avec le retour de Brian au saxophone ! Ahhhh… Découvrir la mine réjouie ou totalement ébahie des spectateurs pendant ce ‘set’ que j’aime de tout mon cœur, ces chansons, ces textes qui résonnent, ces mouvements qui viennent souvent spontanément. L’inattendu qui donne à ce que nous faisons une fragilité, une richesse, une force inégalée… Reconnaissance infinie…

Après la représentation, Frederik et moi courons au Hub pour découvrir Alan Cumming Sings Sappy Songs. Ce que j’ai la chance de voir ce soir est au-delà de mes espérances. De l’inspiration pure, sans fard. Virtuosité, humilité, authenticité, vulnérabilité, humour sur soi et ce petit ‘je ne sais quoi’ qui vous bouleverse. J’aime tant le spectacle vivant, cet art éphémère, vibrant qui contribue à réveiller, à renforcer ce lien si fragile qui nous réunit tous. En sortant du spectacle, je suis transportée vers Ali Mc Gregor Supper Club à Assembly Checkpoint… Souvenirs souvenirs ! Pensée pour Caroline, Jérôme, Edouard, David et Adrien…  Merci les amis, on se retrouve tout bientôt ! Il est très très tard, dans la salle quelques spectateurs imbibés et nous… La voix d’Ali résonne de mille feux, nous voyageons encore, Chapeau et merci Madame !

Vendredi - Pure Joy
Réveil difficile et Q&A interview avec Gary Flokhart, ouf, rien à faire cet après-midi ! Quatrième représentation avec Jim Haynes, un des fondateurs du Fringe dans la salle et toute l’équipe de Casablanca. Représentation en état de grâce… Reconnaissance infinie. 

Samedi – 5 stars
Première critique, David Petherick nous donne 5 étoiles, Youpi !!! Ce matin, j’ai rendez-vous avec Allan Foster pour son Book lovers tour. Une découverte d’Edimbourg sur les traces de Conan Doyle, Robert Louis Stevenson, Walter Scott, J. K. Rowling, J. M. Barrie… De Sherlock Holmes à Harry Potter. Voyage au cœur de l’inspiration, j’aime !

Cinquième représentation, les spectateurs ne veulent pas nous quitter, nous décidons de faire Over The Rainbow… Comme je pense à ma grand-mère… C’est grâce à elle que je suis venue au Fringe la première fois en 2005… Miss you so much Binou !

Dimanche – Christine’s Mc Laureen & le trèfle à 4 feuilles
11h du matin, notre petit groupe, enrichi de Simone, se dirige vers George Street à la découverte du Mc Laureen's Tale créé et interprété par Christine Khandjian. Elle est là, toute seule avec son histoire, ses mots, sa musique, fragile être humain avec tout son courage et son immense talent. Impossible de m’arrêter de pleurer, il n’y a rien, pour moi, de plus beau qu’un artiste avec ses rêves fous, son esprit d’entreprise, sa ténacité, sa créativité, son ouverture, sa quête, son action merveilleuse et si vulnérable… Cette miraculeuse fleur au milieu d’un monde souvent violent, aigri, jaloux, blasé, malveillant. Oh Christine, merci, ta délicatesse, ta tendresse, ta voix nous ont transporté vers un monde meilleur …
 
Sixième représentation, public fabuleux, la tente bouillonne de joie, à nouveau impossible de quitter la salle, Over The Rainbow. Cette fois mes pensées vont vers mes amis italiens… 

Lundi – Herald, Monnet & La clique
Réveil joyeux avec 4 étoiles dans le Herald Tribune ! C’est parti pour la National Gallery d’Edimbourg retrouver Daubigny, Monet et Van Gogh pour l’exposition Inspiring Impressionism ! Je pense à cette phrase de Marc Chagall : « Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir. " 

Ce soir c’est notre dernière, nous arrivons sur scène comme un seul homme, riches de nos représentations précédentes, de nos différences, de nos musiques et émus de ces moments vécus si intensément ensemble. Over The Rainbow, dédiée cette fois à tous les exclus, les marginaux, les rêveurs, les poètes qui nous incitent à voir le monde différemment, n’oubliez jamais que pour faire un bel arc-en-ciel, il faut un peu de pluie ! 

Pour ne pas pleurer, nous allons voir La clique Encore, un cocktail poétique et savoureux de cabaret, numéros d'effeuillage, de cirque, stand-up, musique… Photo de groupe dans la Famous Spiegeltent. Champagne !

Merci à l’homme et artiste merveilleux qui partage ma vie, merci à Simon, Caroline, Cyrille, Julien, Bruno, Sharon, David, Doug, Sue, Dannie, Morag, Ryan, Brian et Brian, Rodney, Isabelle, Stuart, Michelle, Persephone, Myriam, Bruno, Nadia, Simone…
 
Je finirai avec cette phrase du célèbre auteur écossais, Robert Louis Stevenson : « To be what we are, and to become what we are capable of becoming, is the only end of life. »

Laissez un commentaire

Ajouter un commentaire


Vos commentaires

RSS 1 commentaire

avatarmichel Bac 31.08.2016 23:39
sensible, riche , émouvant ; une offrande d'Isabelle
{_Les datesToutes les dates
04 mai 2018 - Philharmonie de Paris

221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

22 février 2018 - Liberté// L'étage

1 Esplanade Charles De Gaulle 35 000 Rennes

07 janvier 2018 - Zénith de Pau

Rue Suzanne Bacarisse, 64000 Pau

cd-yiddish-rhapsody

Yiddish Rhapsody

"Le yiddish n’est pas seulement une langue, c’est une musique. Et...

Découvrir
fais-coeur

N'en fais qu'à ton cœur

« La poésie est cette musique que tout homme porte en soi »  William...

Découvrir
Photos
  • La French Touche en tournée
  • Gilles
  • Scène Chante
  • Montage Chante
  • Batteur
  • Isabelle Georges 1
  • Affiche Broadway en chanté
  • Colonne Morris Chante