photo-blog
13 février 2014

Ma première folle journée...

J'ai passé mon enfance entre les vocalises de ma maman soprano dramatique spécialisée dans le chant sacré, le jazz que mon père avait ramené de sa tranche de vie aux États-Unis et les musiques de scène que ma grand-mère écrivait pour Jacques Mauclair, Jean-Marie Serreau et bien d'autres.

Chez nous, Fats Waller et Erroll Garner côtoyaient Cole Porter, le Kingston Trio, Les compagnons de la chanson, Wolfgang Amadeus Mozart, Harry Belafonte, Judy Garland et La Callas sans oublier, les frères Gershwin, Ludwig et Harold Arlen...

Avec Debussy et Ravel, Bernstein était le chouchou de ma grand-mère et je tiens beaucoup d'elle ! Ce petit préambule pour dire que la musique pour moi n'a jamais connue de frontières si ce n'est celles que les hommes s'ingénient à lui inventer. J'ai observé qu'en France on aime les cases souvent assez étanches et bien pour cette Folle journée dédiée à la musique américaine du 20ème siècle, La musique classique, la 'Grande Musique' a côtoyé de très près et pendant une semaine 'l'autre' musique !

Départ sur les chapeaux de roues en région, et oui la Folle Journée commence en région, et pour nous ce fut cinq représentations de Broadway en chanté en 48h ! De Sablé-Sur-Sarthe à Challans en passant par Laval, Saumur et Fontenay Le Comte. Des salles de 350 à 1300 places pleines à craquer et partout des spectateurs étonnés et enthousiastes... beaucoup, beaucoup d'émotion !

Après ces 48 heures bien remplies, nous sommes arrivés à Nantes, berceau et temple de la Folle journée. Découverte de notre salle, l'auditorium 450, rebaptisé Salle Hemingway pour l'occasion. Comme dit Ernest : "Il y a des évènements tellement extraordinaires que si un auteur y participe, il est de son devoir de les écrire, de les raconter tels qu'ils ont eu lieu plutôt que de les enjoliver." Je vais essayer de faire de mon mieux !

27 janvier  

Rencontre avec le Staff de la salle, Anne, Jérémie et Pascal sont adorables et très compétents, ça s'annonce bien... Montage, balances, petits problèmes de loges... pour un spectacle musical, les exigences ne sont pas les même que pour un concert classique :o) mais, cette Folle Journée n'est qu'ouverture et mélange. Ouf, My cup of Tea ! Et c'est parti pour 5 représentations de Broadway en chanté dans la salle Hemingway, 450 Places. Nous affichons complet tous les soirs, youpi !

28 janvier 

Après le bonheur des représentations en région, c'est la soirée sponsors, un public plus sage mais pas moins enthousiaste nous accueille pour cette première nantaise de Broadway en chanté... Au bar du Novotel, Le pianiste et virtuose, Boris Berezovsky nous écoute et nous regarde avec des yeux rieurs, nous sommes un peu fatigués, insécures... que faisons-nous dans cet univers classique avec nos claquettes, nos changements de costumes, nos accessoires ? Ah Oui, de la musique, et pas n'importe quelle musique, celle d'Arlen, de Berlin, de Gershwin, de Porter et comme nous le dit la brochure, La Folle Journée repose sur des bases artistiques exigeantes, clefs de son succès retentissant. Sa plus grande satisfaction est de détrôner les préjugés sur la musique classique, sans briser les valeurs de celle-ci, offrir une proximité unique avec la musique et les musiciens sans céder à une vulgarisation hâtive, ouvrir des horizons nouveaux sans imposer une voie unique. Bref, à nous d'être à la hauteur. Détrôner les préjugés... ouvrir des horizons nouveaux... Sur ces bons mots, une soupe, une douche et au lit !

PS : Pour La Folle journée, Boris Berezovsky joue, entre autre, la Rhapsody in Blue de Gershwin avec le Philharmonique de l’Oural sous la direction de Dmitri Liss.

29 janvier

Alors que je suis dans ma loge improvisée dans une cabine de traduction, en plein 'ravalement de façade',  j'entends de somptueuses et émouvantes voix. Le couloir qui mène à ma loge est ouvert sur le Hall d'entrée et toute la journée, sur une scène, en plein centre du Hall, se succèdent des concerts, des émissions de radio, des interviews ou séances de dédicace... Ce soir c'est l'American Spiritual Ensemble dirigé par Everett McCorvey qui interprète 'Go down Moses'. Quand nous étions petites, ma sœur et moi chantions cette chanson à tue tête et à deux voix chaque fois que nous partions en voyage. La version de l'American Spiritual Ensemble, est sublime... Impossible de me maquiller tellement je suis émue ! Enfin prête, je regagne les hauteurs de l'auditorium Hemingway pour écouter Barbara Hendricks chanter le blues avec Mathias Altgotsson au piano et à l'orgue, Max Schultz à la guitare, Clas Lassbo à la basse et Chris Montgomery aux percussions. Un magnifique voyage aux racines du jazz, sous forme d’hommage à Duke Ellington et aux grandes voix du blues : Bessie Smith et Billie Holiday, avec la voix et la présence exceptionnelles de Barbara Hendricks. Broadway en chanté 2ème nantaise ! Quelle joie de découvrir les réactions de ces spectateurs avertis.

30 janvier

« I Feel Pretty, oh so pretty » Oh my God!!! Really ? Au programme, rencontre autour d'un des pianos livrés au Novotel avec Claire Désert piano et Florent Boffard piano. Il y a plusieurs pianos dans des salles ou chambres du Novotel pour permettre aux artistes de travailler et ce matin, je répète I Feel Pretty que René Martin m'a proposé de chanter avec orchestre. J'ai toujours préféré Anita à Maria mais aujourd'hui 'I Feel Pretty And Witty... " Enfin j'espère...

Déjeuner et conversation joyeuse avec Thierry Geffrotin et en route pour Carrefour de Lodéon dont je suis l'une des invités. Après m'être étalée de tout mon long au bas de l'escalier qui mène à la scène, je parviens, le plus discrètement possible, à prendre place aux côtés de Frédéric Lodéon, Shani Diluka, Raphaël Sévère et Henri Demarquette. Qu'ils sont talentueux mes compagnons d'émission... Shani Diluka, belle jeune femme et magnifique pianiste, nous parle de l'incandescence de la vie, d'une Amérique entre fantasmes et vérités, sur l'idée d'une longue route, la mythique Route 66, comme un parcours musical traversant les Etats-Unis . "À l'est de ma jeunesse, à l'ouest de mon avenir" Kerouac. En l'écoutant, je me revois au volant de ma grosse voiture américaine sur cette route déserte qui traverse l'Arizona, tant pis pour le cliché, souvenir grisant et indélébile de liberté ! Raphaël Sévère, jeune prodige de la clarinette s'excuse parce que le CD qu'on écoute est son tout 1er, Récital de musique française, enregistré en live à l’âge de 12 ans...  C'est fabuleux ! Henri Demarquette, violoncelliste émérite nous parle avec passion et énergie du programme qu'il va interpréter pour cette Folle Journée avec Boris Berezovsky, la Sonate pour violoncelle et piano opus 6 de Barber et la Sonate pour violoncelle et piano de Carter. Pensée pour Brigitte Engerer, que j'ai eu la joie de rencontrer à 3 reprises dont une inoubliable avec Sirba Octet...

Le soir, de ma loge, je découvre Imani Winds quintette à vent avec, entre autre, l'incroyable joueur de French Horn Jeff Scott ! Ils interprètent un extrait de Porgy and Bess, une des premières comédies musicales que j'ai vu avec mon papa au Châtelet. Décidément, il suffit de quelques notes de musique pour voyager dans le temps... Et ce n'est pas fini, des hauteurs de l'auditorium Hemingway, une surprise de taille m'attend, le Crossroads Quartet. Ils rendent hommage aux quatre étudiants du Collège Booker T. Washington en Virginie, qui, unis par la même passion de la musique, créent un groupe de gospel totalement innovateur, le Golden Gate Quartet. Mon père, ma mère, ma sœur et moi avons dansé si souvent sur des airs du Golden Gate... Souvenirs de fêtes à la maison ! Broadway En chanté 3ème, je suis remontée à bloc, les spectateurs aussi, quelle belle soirée  !!! Re soupe, re douche et au lit  !

31 janvier

Ma journée 'commence' avec une interview pour La Croix. Le journaliste s'appelle Jean-Claude Raspengias, ses questions sont intéressantes, variées et remuantes par moment. Comment se fait-il que vous ne fassiez pas de cinéma ? Fruit for thoughts ! Aujourd'hui, Anton arrive à Nantes pour nous revoir. Anton peut m'aider à réaliser un de mes rêves les plus chers mais je n'en dirai pas plus pour le moment, patience... Retrouvailles avec Fayçal Karoui un de mes compagnons de Yiddish Rhapsody et retour à l'auditorium Hemingway juste à temps pour jouer la 4ème nantaise de Broadway En Chanté. Quelle fête ! Pas de soupe, ce soir, un bagel au saumon, ouais ! Douche et au lit !

PS : Il y a eu une captation audio Live de Broadway en chanté hier soir et le CD est déjà en vente, ils sont fous à la Folle Journée!

1er février 

Réveil aux aurores, vocalises et retrouvailles avec l'Orchestre de Pau à 10h du matin pour I Feel Pretty... Enfin pas tout à fait, il est trop tôt ! Raccord sur le plateau de l'Auditorium Faulkner (1900 places) à 12h-15, maquillage, habillage et hop, l'Orchestre de Pau Pays du Béarn dirigé par Fayçal Karoui s'élance dans les Danses symphoniques de West Side Story. Bernstein, le chouchou de ma grand-mère Binou et le mien... 13h20, “I feel dizzy, I feel sunny..." I feel lucky ! À peine sortie de la salle, je suis interviewée pour le 13h de TF1, l'espace de 2 secondes, je me sens comme un joueur de foot après un match, je n'ai rien à dire et puis miracle, je parle ! Qu'est-ce que cela me fait de participer à cette Folle Journée ? 'I feel pretty, and witty and bright and I pity any girl who isn't me tonight' :o).  Un plat de pâtes et direction le plateau de France Musique où je suis l'invitée de Jean-Baptiste Urbain avec la chef d'orchestre Zahia Ziouani et le docteur en musicologie Nicolas Southon. Zahia et son orchestre Divertimento, son enthousiasme, son ouverture et son désir de partage, le monde a besoin de plus de Zahia ! Nicolas et son livre Les Symphonies du nouveau monde... Plus je vis, plus j'apprends, plus j'apprends, moins je sais...

Avant nous dans la salle Hemingway ce soir, l'immense pianiste Abdel Rahman El Bacha qui joue Variations sur un thème de Corelli opus 42 de Rachmaninov. «Un jeu d’une infinie variété, avec une sonorité tour à tour ronde et violente, presque brutale, un phrasé net et sans fioritures, un legato parfait, une main droite d’une précision foudroyante et une main gauche qui sait se faire légère, bref du grand piano comme on en entend rarement." ConcertoNet.com. Dernière de Broadway En Chanté à la Folle journée, ce soir la queue devant l'auditorium est encore plus longue que les soirs précédents, beaucoup de gens debouts au fond!

2 février

Levée aux aurores, le concert est à 11h30, I feel far from pretty but I'll work on it ! Salle Faulkner, orchestre de Pau Pays du Béarn diriré par Fayçal Karoui, ça y est, c'est vraiment la fin de ma Folle journée... Merci et bravo les garçons, quel plaisir de jouer ensemble ! Merci Yann, notre virtuose du son, merci Johan, notre lumière, merci Anne, Jérémie et Pascal nos hôtes de la Salle Hemingway, merci Véro, you're the best, merci Béatrice d'avoir fêté ses 60 ans en notre compagnie, merci Claire d'avoir trouvé des places même quand il n'y en avait plus, merci Anton d'être revenu, merci Silvio et à tout bientôt, merci Josette, notre petit soleil et merci René Martin pour cette exceptionnelle Folle journée.

Laissez un commentaire

Ajouter un commentaire


Vos commentaires

Aucun commentaire.
05 octobre 2018 - Shangai Concert Hall

523 Yan'an E Rd, Huangpu Qu, Shanghai Shi, Chine, 200000

29 septembre 2018 - Bal Blomet

33 rue Blomet 75015 Paris

11 septembre 2018 - Tigerpalast

Heilligkreuzgasse 16-20, 60313 Frankfurt am Main

cd-une-etoile-et-moi-2

Une étoile et moi

"Ceux qui ont aimé le spectacle d’Isabelle Georges retrouveront avec...

Découvrir
fais-coeur

N'en fais qu'à ton cœur

« La poésie est cette musique que tout homme porte en soi »  William...

Découvrir
Photos
  • Broadway-Enchante-04
  • Adrien Chante
  • Montage Théâtre Déjazet
  • Frederik au Théâtre de Harrogate
  • Au Vingtième Théâtre à Paris
  • St-John Fringe Broadway
  • La French Touche en tournée
  • Isabelle 42e rue