fbpx
Un collier d’élégances, de délicatesses, de miracles ...
Bertrand Dicale
Isabelle Georges

Encore Music |  Sortie le 25.03.2022

Isabelle Georges chante Bécaud

Isabelle Georges chante Bécaud

Pour toute commande passée avant le 12 mars 2022, recevez l’album, en avant-première, accompagné d’une photo dédicacée de l’artiste et au tarif de 20 €, frais de port inclus.

Avec Bécaud, on sort vite des mots de démesure – ogre, colosse, star, goinfre… Isabelle Georges parle d’un gladiateur, mais elle ne le mime pas quand elle le chante. Elle n’a cherché ni son grand fantôme, ni sa vaste silhouette, ni son haut masque. Elle est restée cette mezzo libre, toujours indocile aux frontières mais douce d’intentions, prompte aux échappées et fidèle à tous ses voyages…

On en connait qui se cognent le crâne au plafond en se haussant jusqu’aux exclamations de Gilbert Bécaud, qui s’essoufflent en cavalant derrière sa voracité d’émotions… Isabelle ne vient pas jouer les athlètes de la chanson. Elle respecte trop la petite fille émerveillée, jadis, par C’est en septembre, elle est trop sœur de la candeur jouissive qui unit les tout jeunes Bécaud et Aznavour s’aventurant ensemble dans l’écriture de chansons, elle a trop souvent, dans son parcours de musicienne, découvert chez lui de pépites neuves.

Son plus bel hommage à Gilbert Bécaud est peut-être là : elle puise dans les chansons et non dans la légende, dans l’œuvre du compositeur et non dans les photos du chanteur. Cela lui fait un collier d’élégances, de délicatesses, de miracles – pas le best of des radios du samedi…

Isabelle connait en lui un artiste tridimensionnel, tout en volumes, en courbes, en textures. Elle aime la comédie musicale, le chant classique ou le swing, et trouve tant à se nourrir dans ce répertoire tour à tour romantique, jazz, savant, Broadway, parisien. Elle l’a découvert, strate après strate, depuis les disques de Maman, jadis, jusqu’à ses recherches pour des spectacles explorant le patrimoine de la chanson française. Puis, lors de la vaste introspection forcée du confinement, elle s’est presque cognée à lui, géant caché par son ombre brumeuse, artiste au parcours clouté d’admirations, de défis, de désirs, d’ambitions, qui compose des standards pour la variété américaine, compose un opéra, compose des simplicités sophistiquées…

Évidemment, elle a partagé des chansons avec Frederik Steenbrink, compagnon de scène et de vie depuis quelques lustres. Et elle a convié Bruno Fontaine, pianiste et arrangeur qui, comme elle, voulait revenir au commencement de l’empreinte de Gilbert Bécaud, lorsqu’une liberté s’installe dans une chanson, sans souci de ressemblance ou d’orthodoxie.

Cela conduit Isabelle Georges à parler, ou plutôt à écrire trois chansons d’hommage à Bécaud, à son art, à son aventure, à son âme. Alors, on perçoit mieux quelle fraternité les unit. La liberté, toujours, et l’ivresse, l’aventure, la passion, le partage – ce sont des synonymes.

Bertrand DICALE
Journaliste et auteur, spécialiste de la chanson française





Direction musicale & arrangements Bruno Fontaine *
Réalisation Isabelle Georges & Frederik Steenbrink

Piano & Fender Rhodes : Bruno Fontaine
Contrebasse & basse électrique : Benoît Dunoyer de Segonzac
Batterie & percussions : Daniel Ciampolini
Saxophones : Adrien Sanchez
Violoncelle : Hermine Horiot sauf (6, 10) Isabelle Sajot
Clarinette : Pierre Génisson sauf (8) Adrien Sanchez
Guitare manouche : Édouard Pennes

C’est en septembre est interprété par Frederik Steenbrink
Crois-moi… ça durera, Et maintenant & Ça !.. sont interprétés en duo avec Frederik Steenbrink

* Sauf (6, 8, 10) Matthieu Michard, (11, 14) Philippe Maniez, (7) Sebastiaan Koolhoven

Encore Music |  Sortie le 25.03.2022

Isabelle Georges chante Bécaud

16 titres

1

C'est merveilleux l'amour

2

Je reviens te chercher

3

Les marchés de Provence

4

La solitude ça n'existe pas

5

L'absent

6

Quand tu danses

7

C'est en septembre

8

I Want To Be Kissed

9

C'est ça qu'on appelle aimer

10

Crois-moi... ça durera

11

Contre vous

12

Et maintenant

13

Et si…

14

Ça !..

15

On ne part jamais vraiment

16

100.000 volts

Mes autres albums :


yiddish rhapsody Isabelle Georges

Yiddish Rhapsody

Padam Padam Isabelle Georges

Padam Padam

Du shtetl a new york Isabelle Georges

Du shtetl à New York

Oh Là Là Isabelle Georges

Oh La La !