fbpx
Isabelle Georges

Broadway Symphonique

Un voyage au cœur de la comédie musicale américaine.

Programme autour des grands airs de la comédie musicale américaine agrémenté de numéros dans la pure tradition de Broadway. Mélange d’anglais et de français. Broadway Symphonique réunit les qualités essentielles d’une comédie musicale réussie : Imagination, humour et émotion ! Le tout à partir de ces mélodies qui font complètement partie de l’inconscient collectif.

« Très tôt, j’ai eu la chance de baigner dans un univers musical riche et extrêmement varié. J’ai passé mon enfance entre les vocalises de ma mère, soprano dramatique, les histoires que me racontait mon père, épris de poésie et de jazz et les gammes de ma grand-mère, compositeur de musique de scène.

Entre Gounod, Fauré, Debussy, Ravel, Fats Waller, Duke Ellington, George Delerue, Bernstein et bien d’autres encore… Un véritable melting-pot musical ! Ah… les premières sorties en famille au Mac-Mahon ou au Châtelet. Les premières émotions avec Guys And Dolls, Black And Blue, Porgy And Bess, 42nd Street et A Star Is Born… Entre la musique classique et le jazz mon cœur battait !

Jusqu’au jour où… Le besoin de trouver ma « voix » s’est imposé. Une voix qui serait la fusion entre la musique classique, le jazz et le théâtre : La comédie musicale ! Ma vocation est née.

D’où l’envie irrépressible de concevoir un programme hommage à la comédie musicale de mon enfance avec un chanteur à la voix et au phrasé dignes des crooners de l’âge d’or de la comédie musicale, Frederik Steenbrink. Car que serait un hommage à la comédie musicale sans couple ? Une Ginger sans son Fred ? Une Judy sans son Mickey ? Des solos, des duos, un quartet de jazz et un orchestre philharmonique ! Ce nouveau projet, lancé un soir par Jean-Pierre Rousseau en 2012, ne pouvait que trouver écho en moi. »

Isabelle Georges


Broadway Symphonique a été créé avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, sous la direction de Fayçal Karoui au prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam, le 31 juillet 2014. Il a été repris au Grand Théâtre de Verviers ainsi qu’à la Salle Philharmonique de Liège les 18, 19 & 20 décembre 2014 avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la direction de Jean-Pierre Haeck. Puis, ce fut le Zénith de Pau avec l’Orchestre de Pau Pays de Béarn sous la direction de Fayçal Karoui, les 3 et 4 janvier 2015, au Théâtre Quintaou, les 9 et 10 janvier 2016 avec l’Orchestre Régional Bayonne Côte Basque sous la direction de Benjamin Levy.

Ce programme, unique en son genre, mélange le son ternaire, le swing, ou encore les ballades Jazz avec la largeur et la virtuosité d’un orchestre Symphonique. Il renoue avec le côté très spectaculaire des orchestres de Broadway et les grandes heures de la MGM.

Les voix puisent leur inspiration chez les grands interprètes de comédies musicales, de Judy Garland aux crooners comme Frank Sinatra. Les deux voix permettent des duos à la manière de Ginger Rogers et Fred Astaire mais aussi Ella Fitzgerald et Louis Armstrong.

Le quartet, piano, contrebasse, batterie et saxophone, est constitué de musiciens de Jazz. Improvisateurs, ils prennent leur inspiration chez Charlie Parker, Oscar Peterson, Charlie Haden, Art Blakey, Bill Evans, Erroll Garner…

Les orchestrations inspirées de George Gershwin, Nelson Riddle ou Gordon Jenkins sont signées Cyrille Lehn.

Isabelle Georges et Frederik Steenbrink, figures incontournables de la comédie musicale en France, sont à l’origine des spectacles Une étoile et moi, Padam Padam, Broadway Enchanté, Chante ! Amour Amor, Happy End et Oh Là Là ! Isabelle Georges a créé, avec le Sirba Octet, les programmes Du Shtetl à New York et Yiddish Rhapsody, également arrangés par Cyrille Lehn.

La création lumière signée Andrew Doig met en relief les trois dimensions de ce programme hautement festif agrémenté de narrations et de moments de jeux sur la signification, l’origine ou le style des morceaux, à la manière de Judy Garland dans ses émissions de télévision.

Avec Cyrille Lehn, Isabelle Georges et Frederik Steenbrink ont pris soin de mettre, dans chaque titre, un ou plusieurs éléments de l’effectif à l’honneur. Solos de sax, piano ou batterie, les solistes de l’orchestre ou encore une section en particulier comme les cuivres, ce qui offre un arc-en-ciel de couleurs musicales.

Enfin, impossible de parler de comédie musicale sans inclure un numéro de danse dans la pure tradition de Broadway, avec un hommage tonitruant au fantastique danseur de claquettes héritier direct de Samy Davis, Gregory Hines.


Écran vidéo I Could Have Dances Concertgebouw Amsterdam bouton lecture
quote
Enchanteresse, dynamique et originale ! Bravo, bravo, bravo !
Sud Ouest

L'équipe

Chant Isabelle Georges

Chant Frederik Steenbrink

Piano Guillaume Naud

Saxophones Gilles Barikosky

Contrebasse Jérôme Sarfati

Batterie David Grebil

Arrangements Cyrille Lehn

Sonorisation Yann Lemetre

Scénographie & lumières Andrew Doig

Conception Isabelle Georges & Frederik Steenbrink

Une commande de l' Orchestre Philharmonique Royal de Liège